Comment Faire Participer toute la Famille au Déménagement

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Pour petits et grands, un déménagement occasionne stress et préoccupations. Chez les enfants, ces sentiments augmentent dans la mesure où ils ne sont pas toujours à même de comprendre les motifs du changement. Du côté des adultes, ce sont surtout les organisations, les dépenses et les petits détails qui les préoccupent. Au risque de commencer votre nouvelle vie sur une note de discorde, mettez toujours en avant la communication entre les membres de la famille pour que la transition se passe de la manière la plus douce possible. La participation de tout le monde au déménagement est une méthode simple, mais efficace pour renforcer l’entraide et la cohésion de la petite équipe.

Les semaines précédant le déménagement

Le maitre mot : l’écoute et la considération des autres. Du choix du futur logement à la date du déménagement en passant par l’achat de nouveaux meubles ou du maintien des anciens, toute décision doit se prendre en famille. Le but est de faire en sorte que le déménagement devienne un projet familial. La concertation et la prise de décision commune permettront d’éclaircir certains points et de trouver des idées plus ingénieuses pour le déménagement.

Compte tenu de l’attachement des enfants à l’endroit qui leur est familier, ils ont besoin d’être rassurés, car une sensation de vide et d’angoisse se créera forcément. Pour y remédier, abordez avec eux les raisons pour lesquelles vous devez changer de maison, de ville ou de pays. Soyez attentif à leurs craintes et à leurs sentiments, puis rassurez-les en insistant sur les aspects positifs du déménagement sur leur vie.

  •   Dans la mesure du possible, organisez une petite visite en famille de votre lieu d’habitation prochain, de l’école où ils seront inscrits, des endroits où l’on peut s’amuser en famille (parc, terrain de jeux, bon restaurant, etc.)
  •   Invitez les petits à prendre part aux étapes préliminaires du déménagement, entre autres le tri des jouets, la mise en carton de leurs vêtements. Pour qu’il prenne plaisir à ce changement, laissez-les choisir les objets de décoration pour leurs chambres.

Vous pouvez également réaliser ensemble un petit tableau de souvenir de l’ancien logement, quartier, voisins et amis ; selon leurs envies, collez-y photos et petits objets.

  •   Même dans la cohue précédant le déménagement, essayez de maintenir votre routine pour ne pas troubler les enfants. Encouragez-les également à aborder le déménagement avec d’autres membres de la famille, papy, mamie, parrain, marraine ou autres.
  •   N’oubliez pas de déléguer. Si vous êtes plus calé en organisation qu’à la concrétisation, assurez la coordination et laissez votre moitié ou vos proches se charger de l’autre tâche, ou vice versa. Parce que le déménagement est moins stressant quand on agit en nombre, départagez les tâches entre vos familles proches dignes de confiance et établissez des groupes de 2 à 3 personnes pour réaliser une ou plusieurs activités.

Quand le jour J arrive enfin

  •   Dans le cas où vos enfants ont moins de 12 ans, confiez-les à l’une de vos connaissances pendant que les déménageurs vident votre ancien logement. Néanmoins, si vous avez de la patience ou si vos enfants manifestent le souhait de participer, encouragez-les à installer les objets dans leur nouvelle chambre.
  •   Si vos enfants sont en âge de participer au déménagement, attribuez-les une pièce et il leur appartiendra d’indiquer aux déménageurs les cartons et meubles qui y sont destinés.
  •   Quand tous vos biens ont été transportés dans votre nouvelle maison, installez les meubles dans la chambre de vos enfants pour qu’ils retrouvent rapidement leurs marques. Laissez-les organiser leur propre espace et encouragez-les à déballer leurs jouets et leurs affaires.
  •   Après le départ des déménageurs, passez du bon temps en famille dans un bon restaurant local et visitez les alentours pour vous mettre de bonne humeur.

Les mois suivant le déménagement

  •   Là encore, l’écoute, la communication et la patience sont de mises, même si différentes tâches sont encore à faire. Il faut laisser à chacun le temps de s’habituer au nouvel environnement. Évitez les disputes, les tensions et les inattentions qui peuvent entrainer de lourdes conséquences.
  •   Quand la cohue commence à se dissiper, invitez votre ancien cercle d’amis, si possible, dans votre nouveau logement. Cela adoucira la sensation de rupture que vos enfants ressentiront.
  •   Faites connaissance avec votre nouvel entourage. Pour s’intégrer dans le nouveau cadre de vie et se faire des amis, toute la famille doit participer aux activités du quartier : intégrer des clubs de sport ou de lecture, s’engager avec des associations, prendre part aux festivités, etc.

 

Lire plus

Faire sa Carrière au Luxembourg
Actualité

Pourquoi faire sa Carrière au Luxembourg ?

Le Luxembourg offre un haut niveau de vie à ses habitants (avec un PIB par habitant à 96 816 euros). Les villes luxembourgeoises regorgent d’opportunités